Share This Post

Crypto-Monnaies / Dernières Actualités

Les Banques Centrales d’Australie Et de Nouvelle-Zélande Contre Les Crypto-Monnaies

La tendance des «banques centrales» qui discutent à propos des crypto-monnaies reprend son ampleur encore une fois de plus. La Banque de réserve d’Australie (RBA) et la Banque de réserve de Nouvelle-Zélande (RBNZ) sont entraint de peser sur le débat.

La paire a changé sa position pour démystifier les rumeurs selon lesquelles ils enquêtent sur l’établissement de leur propre monnaie numérique de banque centrale, sur les bases qu’ils croient qu’un tel projet endommagerait inévitablement leur système bancaire actuel.

Selon Reuters, Tony Richards, le chef de la RBA a qualifié Bitcoin de peu fiable comme réserve de valeur et comme moyen de paiement, affirmant que:

“Neuf ans après son lancement et environ cinq ans depuis qu’il est entré dans la conscience publique, le bitcoin continue d’avoir des défauts structurels qui le rendt impropre à de nombreux usages, dont beaucoup découlent de son processus de vérification inefficace.” 

De plus, en référence à une crypto-monnaie basée sur le RBA:

“Sur la base de nos interactions avec nos homologues dans d’autres pays, il n’est pas non plus à l’esprit pour la plupart des autres banques centrales des économies avancées.”

Geoff Bascand, le gouverneur adjoint de la RBNZ a ajouté:

“Une panne du système financier peut causer d’énormes dommages économiques et sociaux. Nous ne pourrions pas émettre de monnaie numérique si cela pouvait nuire à la stabilité financière. L’industrie des paiements est dynamique, ce qui est bien. Mais la Banque de réserve doit être considérée comme un prospecteur dans l’exploration des avantages de la monnaie numérique. Nous avons la monnaie et le système financier de la Nouvelle-Zélande en jeu.”

Vous pouvez voir l’article complet pour vous, ici:
https://uk.reuters.com/article/uk-australia-newzealand-cryptocurrency/australia-new-zealand-central-banks-shun-volatile-digital-currencies-idUKKBN1JM0DM?rpc=401&

Il semble que leurs justifications à cet égard résident dans un risque potentiel imposé par les crypto-monnaies aux structures financières actuelles en Australie et de la Nouvelle-Zélande. La bonne nouvelle est cependant que dans ces déclarations, ni la RBA ni la RBNZ ne semblent vouloir imposer de règles plus strictes sur les crypto-monnaies. Leur position est tout à fait un cas dans lesquels, ils acceptent l’existence des crypto-monnaies et que les gens les utiliseront, mais finalement, en termes d’adoption nationale, leurs avantages ne l’emportent pas sur leurs inconvénients. Par conséquent, la crypto-monnaie pourrait endommager les structures financières actuelles.

Le message à retenir devrait être que le commerce et l’investissement demeurent une activité sûre en Australie ainsi qu’en Nouvelle-Zélande pour le moment. D’accord, donc aucun pays ne croit que l’adoption nationale est un objectif ultime, mais au moins, ils ne veulent pas entraver les efforts de des investisseurs à l’intérieur de leurs frontières qui font carrières dans l’industrie blockchain.

Share This Post

Robert is a keen investor with a particular interest in cryptocurrencies. He has been involved in the industry for many years, and because of this, has gathered a lot of knowledge surrounding this area. He studied English at university level and has a passion for writing. He loves being able to combine his two mains interests on a daily basis.